Les relations intergénérationnelles sont aujourd’hui une solution de solidarité efficace pour palier la solitude et éviter l’exclusion sociale des personnes âgées. Pour organiser cette cohésion sociale, certains établissements ont fait le choix de proposer un EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) ou une RPA (Résidence pour Personnes Agées) à côté d’une crèche pour organiser des rencontres entre retraités et jeunes enfants.

Un lien intergénérationnel précieux

Plusieurs crèches intergénérationnelles ont vu le jour en France depuis ces 5 dernières années. En Aquitaine, les crèches « Les Petits Enfants », situées à Cenon et à la Brède, proposent ce concept de mixité entre les générations. Ces deux crèches ont ouvertes en Février 2018 et proposent un premier espace pour les enfants et un second pour les personnes âgées. Les moments de partage sont rythmés par des chansons, de la lecture, des jeux, de la cuisine… Petits et grands peuvent se retrouver dans des espaces dédiés tel qu’un potager commun ou au réfectoire de la résidence. Grâce aux différentes activités organisées, les générations se rapprochent et l’interaction intergénérationnelle favorise le bien-être des enfants, des séniors, des parents et des proches.

Lutter contre l’isolement des personnes âgées

L’enjeu de ces établissements est de favoriser les bienfaits de ces rencontres.
Cette nouvelle manière de partager permet aux enfants d’apprendre de la génération de leurs grands-parents et de stimuler leur développement personnel car chaque rencontre est une découverte ! Les personnes âgées, elles, profitent de ces moments de vie où innocence, joie et rires s’entremêlent. Les crèches intergénérationnelles permettent aux retraités de rompre le sentiment d’isolement et de profiter d’une vie sociale épanouissante. Ces projets cultivent le « vivre-ensemble » et réduisent les stéréotypes liés au vieillissement de la population française.