Vivre sans frigo, c’est possible ! Certaines personnes abandonnent cet appareil électroménager par conviction et recherchent une alimentation plus saine et plus locale.

D’autres moyens de conserver les aliments

Dire au-revoir à son frigo, c’est abandonner sa consommation électrique ainsi que les gros pleins de courses du supermarchés qui y étaient stockés. Vivre sans réfrigérateur, c’est une démarche que certains français entreprennent dans le but de trouver des alternatives et se forcer à consommer plus frais et plus local. Les aliments transformés sont nécessairement stockés au frais et c’est pour cela que sans frigo, la consommation alimentaire se porte exclusivement sur des produits bruts que l’on doit cuisiner.

Ne pas gaspiller c’est aussi apprendre à conserver. Pour cela, il existe un certain nombre de modes de conservation efficaces tels que l’enrobage, l’humidification, la stérilisation, le séchage…Il faut être organisé, cuisiner en amont et trouver la bonne manière de conserver les aliments. Certains aliments se conservent naturellement à température ambiante, il suffit de le savoir et de ne pas leur supprimer leurs atouts de conservation comme la croute d’un fromage. Pour les produits laitiers, leur consommation doit être immédiate, sauf pour le beurre qui peut se garder plusieurs semaines dans un beurrier breton.

Changer ses habitudes de vie et de consommation

Faire le choix de ne plus disposer de frigo change forcément son mode de vie. Il faut aller chercher des aliments beaucoup plus régulièrement en petite quantité. De cette manière, on peut disposer de légumes mûrs et de produits frais qui n’ont pas subis de transport et perdu leurs intérêts gustatifs et nutritifs. Replacer le temps passé pour le choix des produits que l’on consomme au centre de nos priorités fait partie d’un certaine philosophie.

En rapport : https://livre.fnac.com/a10627035/Marie-Cochard-Nos-aventures-sans-frigo-ou-presque