Résumé du livre

Il est 5h50 lorsqu’un dimanche matin quelconque, Simon Limbres, 19 ans, se lève pour sa session de surf habituelle. Sur la route du retour vers Le Havre, il est victime d’un accident de van avec ses amis Chris et Johan. N’ayant pas de ceinture, Simon souffre d’un traumatisme crânien grave qui le plonge dans un coma profond avant son admission en réanimation. Le Docteur Révol doit annoncer à la mère, Marianne, que les lésions sont irréversibles. Quand elle y retourne avec le père de Simon, Sean, le Dr Révol déclare la mort cérébrale du jeune homme.

Thomas, infirmier spécialisé dans le don d’organes, demande quelle était la position de Simon sur cette question. À 17h30, les parents donnent leur accord après longue réflexion pour le prélèvement du cœur, des poumons, des reins et du foie. Mais ils refusent de donner ses yeux. Le dossier cristal de Simon, c’est-à-dire ses données médicales, permet de trouver un receveur compatible pour chaque organe.

Des équipes viennent des quatre coins de la France pour prélever l’organe recherché. À 23h50, c’est le clampage aortique (pose d’une pince pour interrompre la circulation sanguine). Le cœur va être donné à Claire Méjan, 51 ans, atteinte de myocardite et ayant une nécrose au cœur. Elle est depuis trois ans dans la liste des demandeurs urgents. Ce transfert de vie se finit à 5h49 lorsque Claire se réveillera avec son nouveau cœur.

– Wikipédia

 

La transplantation du coeur et le don d’organes

 

Les intérêts de ce livre sont multiples. Le premier est tout d’abord scientifique : Maylis de Kerangal explique dans son roman toutes les étapes d’une transplantation du coeur. Sans avoir tous les détails, le lecteur comprend, même s’il n’est pas spécialiste du sujet. Le mécanisme de cette transplantation et du bloc opératoire est au coeur du roman. 

Le débat sur le don d’organe est tranché en France depuis le 1er janvier 2017 : tous les Français sont présumés consentants au don d’organes, au nom de la solidarité nationale. Chacun de nous est donc un donneur d’organes présumé, sauf s’il exprime son refus de son vivant. Pour cela, il faut remplir un formulaire et le retourner à l’agence de la Biomédecine. 

L’agence C10i appuie tout son soutien pour le don d’organe, acte de solidarité susceptible de sauver des vies et salue le roman de Maylis de Kerangal qui aborde des sujets durs et morbides, mais très importants.

 

 

 

Suivez-nous !

La newsletter

Suivez les nouveautés de l’agence en vous inscrivant à notre newsletter mensuelle !

En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir notre newsletter et pouvez vous désinscrire de la liste de diffusion à tout moment.

Les dernières actualités

Les rôles et missions de l’ARCA

L'Association pour la Relation Client en Nouvelle-Aquitaine Les métiers de la relation client ont une mauvaise image : mal payés, stressants, peu reconnus...Ils sont peu valorisés et sont la cible de beaucoup de préjugés. L'association ARCA tente de réconcilier les...

lire plus